Expatrié, quels sont mes droits auprès de la Sécurité Sociale ?

informations démarches encart

Si vous êtes amené à travailler dans un pays étranger, vous risquez de ne plus bénéficier de la sécurité sociale du régime français. En effet, votre protection sociale dépendra de votre statut et du pays qui vous accueille.

Le détachement

statut détachement

Un travailleur détaché est un salarié ou un indépendant, résidant en France, détaché temporairement pour le compte de son employeur dans un pays étranger.

Ce statut permet au salarié de conserver ses droits à l’assurance maladie du régime français en cas de maladie, maternité, accident du travail, maladie professionnelle et invalidité.

La durée de votre détachement ne doit pas dépasser 24 mois si vous travailler dans un pays de l’Espace Économique Européen (EEE : 28 pays de l’Union Européenne ainsi que la Norvège, l’Islande ainsi que le Liechtenstein) ou en Suisse. Au-delà vous devrez vous affilier au régime de sécurité sociale du pays d’accueil. Vous aurez alors le statut d’expatrié.

Si vous êtes détaché dans un pays hors de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse, votre durée de couverture à l’assurance maladie dépend du pays dans lequel vous travaillez. Elle peut aller de 6 mois sans prolongation pour le Cameroun ou bien avoir une durée indéterminée pour le Canada par exemple.

L’expatriation

statut expatriation

Comme pour le détachement, l’expatriation concerne les personnes travaillant temporairement dans un pays étranger mais pendant une période beaucoup plus longue. Avec le statut d’expatrié vous perdez vos droits du régime français d’assurance maladie. Vous dépendrez obligatoirement du système de sécurité sociale de votre pays d’accueil.

Des conventions bilatérales de sécurité sociale ont été conclues entre la France et plusieurs pays afin de faciliter et de garantir un maximum de protection sociale aux travailleurs expatriés.

Il est, toutefois, possible de continuer de profiter de l’assurance maladie de la sécurité française en s’affiliant à la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) qui propose différentes garanties de bases : Maladie, maternité, invalidité, accidents du travail, maladie professionnelle, vieillesse ; et optionnelles : indemnités journalières, capital décès, voyages d’expatriation Aller et Retour.

Pour en savoir plus sur ses droits à la sécurité sociale à l’étranger : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F407

Expatrié, quels sont mes droits auprès de la Sécurité Sociale ?
Note

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to top