Assurance maladie en Europe

Vous partez en Europe en vacances et vous voulez savoir comment bénéficier de l’assurance maladie en cas de problème pendant votre séjour. Sachez que la condition indispensable pour bénéficier d’un remboursement total ou partiel de vos frais de santé est de demander la carte européenne d’assurance maladie appelée également CEAM.

demande carte europeenne assurance maladie

Comment obtenir la carte européenne et quels sont ses avantages ?

La carte européenne d’assurance maladie est utilisable dans 31 pays, les membres de l’Union européenne ainsi que la Suisse, la Norvège, le Liechtenstein et l’Islande. Le remboursement de vos soins dans ces pays est proportionnel à la législation du pays concerné dans les conditions qu’il a fixées. Dans certains endroits, l’assuré n’est pas obligé de faire une avance sur les frais engagés, mais cela ne concerne pas tous les pays.

Pour obtenir cette carte, rien de plus simple, à condition de faire votre demande au moins deux semaines avant la date de départ qui est prévue. Vous faites votre demande à partir du site Internet Ameli.fr ou en composant le 36 46. Si jamais vous partez en urgence, rendez-vous à votre caisse primaire d’assurance maladie et demandez un certificat provisoire. Celui-ci a une durée de validité de trois mois, contrairement à la carte qui est valable un an.

Cette dernière est nominative et individuelle, ce qui signifie que si vous partez en famille, chaque membre aura sa propre carte, même les enfants. Il est important également de savoir que la carte n’est pas utilisable dans le cadre de soins hospitaliers programmés, nécessitant une autorisation préalable de votre caisse d’assurance maladie française.

assurance maladie europe

Comment faire face aux soins sans la carte ?

Si au moment de votre voyage, vous ne possédez pas cette carte européenne, vous devrez contacter ou vous rendre dans votre caisse d’assurance maladie dès votre retour en France. Il faut absolument pouvoir présenter les justificatifs des dépenses engagées dans le pays. À partir de ces derniers, la caisse remboursera les soins effectués à l’étranger sur la base des montants prévus par la caisse en France ou du pays en question. C’est toujours la solution la plus favorable à l’assuré qui est choisie.

Si vous avez bien été pris en charge à l’étranger, votre caisse en France peut vous rembourser la différence à condition que le remboursement français soit plus important. Il faut pour pouvoir bénéficier de cette mesure faire examiner son dossier à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. N’hésitez pas de toute façon à vous renseigner en rentrant en France si vous estimez que les dépenses engagées n’ont pas suffisamment été prises en charge.

Assurance maladie en Europe
Note

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to top