Permis international : quelle validité dans le monde ?

informations démarches encart

Le permis de conduire international couvre une période de trois ans. Il s’utilise uniquement en dehors du territoire français. Sa présentation doit se faire en même temps que votre permis français. En effet, le permis international est considéré comme une traduction certifiée de votre permis de conduire.

La conduite hors de l’espace Schengenconduite hors schengen

La conduite en dehors de l’Europe obéit à certaines règles et procédures en vigueur dans chaque pays. Si dans certains pays, votre permis français peut suffire pour vous autoriser à conduire un véhicule, dans d’autres la présentation d’un permis international est obligatoire.

Les démarches à entreprendre dépendent de votre statut : résident permanent ou touriste de passage. En effet, certains pays acceptent l’utilisation par les touristes de leur permis français, s’il s’agit d’un court séjour. Mais dans d’autres, la possession d’un permis international est un préalable pour quiconque veut prendre le volant. La procédure pour son obtention doit se faire avant de quitter la France, car c’est impossible de le faire depuis l’étranger.

Précautions à prendre : quel permis pour quel pays ?permis international validité

Avant de voyager, en fonction du pays où vous vous rendez, certaines dispositions doivent être prises. En effet, il existe des pays où la validité du permis international n’est pas reconnue. Il faut alors entreprendre des démarches dès votre arrivée afin d’obtenir un document officiel délivré par l’administration. C’est ce dernier qui vous donnera l’autorisation de conduire les véhicules dont la catégorie est mentionnée sur votre permis français.

En plus de la consultation des fiches par pays au Ministère des Affaires étrangères, établir une liaison avec les responsables consulaires en service dans le pays d’accueil est plus que nécessaire.

Quelques exemples de pays où le permis français est toléré

Aux USA, un permis français de moins d’un an peut couvrir un séjour de trois mois au plus. En Afrique du Sud et en Nouvelle-Zélande, permis français et traduction certifiée ont une validité d’au moins un an. Enfin, au Québec la conduite avec un permis français est possible pendant une période de six mois. Excepté les pays comme Chypre, Malte, l’Irlande, le Liechtenstein, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Islande, les autres ressortissants européens ayant au moins six mois de résidence en France peuvent solliciter et obtenir un permis international auprès des autorités françaises. Cela se fait sur présentation de leur permis européen.

Permis international : quelle validité dans le monde ?
Note

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to top