Démarches conduite accompagnée

Les mineurs ayant atteint l’âge de 15 ans peuvent suivre une formation de conduite accompagnée. Cette conduite accompagnée est une méthode d’apprentissage anticipé à la conduite sur route d’une voiture. L’objectif de ce concept : responsabiliser les jeunes aux dangers de la route et limiter les risques d’accident. On rappelle qu’en France, les jeunes conducteurs sont les plus touchés par les accidents mortels. La prise de conscience des risques liés au non-respect du Code de la route commence dès le plus jeune âge. Vous souhaitez inscrire votre enfant à la conduite accompagnée ? Faites bonne lecture de ce billet qui est votre meilleur GPS.

apprentissage conduite anticipee

Le mineur et l’accompagnateur : conditions à respecter

Pour la personne candidate au permis de conduire anticipé, ce sont les critères d’âge qui sont essentiels. De ce fait, le candidat a 15 ans au moment de l’inscription et moins de 17 ans et 6 mois.
Pour l’accompagnateur, le critère entrant en compte est l’ancienneté du permis de conduire. Ainsi, la loi française exige qu’un automobiliste responsable, n’ayant pas fait l’objet d’un retrait de permis, ait un permis de conduire de 5 ans et +.

Apprentissage en conduite accompagnée

Le dispositif est le suivant : le mineur s’inscrit dans une auto-école pour suivre la formation classique (le Code de la route et les 20 heures de leçons de conduite avec un expérimenté).
Après la formation de base, le mineur poursuit sa formation jusqu’à l’âge de sa majorité avec un accompagnateur (parents par exemple) titulaire du permis.
Le mineur est également invité à se rendre aux trois réunions pédagogiques obligatoires :

  • Réunion 1 : un bilan de deux heures.
  • Réunion 2 : un bilan après avoir effectué 1000 km.
  • Réunion 3 : un bilan après avoir effectué 3000 km.

Les réunions permettent essentiellement de faire des bilans, de corriger les défauts ou d’approfondir quelques notions comme le créneau ou encore le demi-tour sur route.

Le jeune peut se présenter à l’examen s’il a atteint 17 ans et 6 mois à la suite de sa formation. Attention, dans l’hypothèse où le candidat décrocherait le papier « rose », il ne pourra pas conduire avant ses 18 ans.

dossier inscription conduite accompagnee

Conduite accompagnée : inscrire un mineur

Pour inscrire un mineur en conduite accompagnée, direction l’auto-école la plus proche. Il faudra apporter un bon nombre de pièces pour monter le dossier d’inscription dont :

  • La copie de la carte d’identité du mineur.
  • Photos d’identité du mineur (4 photos conformes aux normes).
  • La copie de l’ASR et de l’ASSR 2.
  • Recensement militaire et journée d’appel effectuée.
  • La copie de la carte d’identité de l’accompagnateur.
  • L’attestation de l’assurance acceptant de couvrir la conduite accompagnée.

Il convient ensuite de se renseigner auprès de l’auto-école choisie pour connaître les autres documents (timbres, enveloppes, chèques…).

Démarches conduite accompagnée
Note

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Pas encore de commentaire concernant cette démarche, à vous de jouer...