L’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE)

En France, les salariés sont assurés pendant les périodes de chômage par ce que l’on appelle l’Aide de retour à l’emploi (ARE) qui est versée chaque mois par Pôle Emploi suite à la fusion avec les ASSEDIC. Ainsi, chaque personne qui travaille cotise des droits qui seront utilisables si elle fait face à une perte d’emploi mais attention : seulement dans le cadre d’une perte involontaire de poste.

aide-retour-emploi

L’ARE n’est pas versée de façon immédiate suite à une démission. En effet, une carence de quatre mois complets est appliquée : une fois cette période passée, le dossier est passé devant une commission qui juge si oui ou non l’ARE peut être versée. Ce jugement repose essentiellement sur la recherche d’emploi qui a été effectuée durant ces quatre mois : pour faire pencher la balance en votre faveur, conservez précieusement les lettres de refus suite à vos candidatures.

Si toutes fois vous avez perdu votre emploi suite à une rupture conventionnelle, une fin de contrat CDD non renouvelé ou un licenciement (économique, faute grave, etc), vous pouvez prétendre à l’ARE et ainsi percevoir des indemnités pendant une période définie. La période d’indemnisation est de trois mois minimum et de deux ans maximum : elle dépend de ce que vous avez cotisé pendant toute la période où vous étiez salarié (e).

Pour bénéficier de l’ARE, votre ex employeur a pour obligation de vous remettre soit en main propre contre décharge, soit par courrier recommandé, une attestation ASSEDIC. En règle générale, c’est un papier de couleur jaune, que vous devez garder précieusement.

are-perte-emploi-notifiee

Une fois votre perte d’emploi notifiée (la date qui correspond à votre à la fin de votre contrat ou de votre préavis), vous pouvez vous rendre sur le site Internet Pôle emploi et cliquer sur l’option  » M’inscrire / Me réinscrire «  en bas de l’écran.

Vous accéderez alors à des champs à remplir et une date de rendez-vous vous sera communiquée soit par e-mail, soit par courrier postal. Ce premier rendez-vous est capital puisqu’il s’agit de faire le point sur votre situation et vos objectifs personnels comme professionnels : quel est le type de poste que vous recherchez ? Dans quel secteur d’activité ? Souhaitez vous intégrer un programme de formation ? Quels sont vos prétentions salariales ? Etc. En fonction des éléments que vous allez apporter au conseiller, ces informations seront consignées dans votre dossier et vous accompagneront tout au long de votre parcours.

are-demarchesBon à savoir : Lors de ce rendez-vous, pensez à apporter l’attestation Assedic remis par l’employeur. Il permettra de calculer le montant de vos indemnités journalières et le nombre de jours d’indemnisation auquel vous avez droit. Il faudra également apporter un RIB ( relevé d’identité bancaire ) pour que les versements soient effectués par virement sur le compte de votre choix.

Par la suite, vous aurez l’obligation de vous actualiser mensuellement sur le site officiel de Pôle emploi à partir du 28 de chaque mois. Pour accéder à cette fonctionnalité, vous devrez renseigner vos identifiants ainsi que votre mot de passe (ils sont envoyés préalablement par courrier postal séparé). Si vous avez travaillé pendant une courte période ou pour quelques heures, vous devrez préciser le nombre d’heures et le montant des salaires perçus. De cette manière, l’ARE sera calculée en fonction de votre activité et de votre rémunération partielle.

L’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE)
Note

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Pas encore de commentaire concernant cette démarche, à vous de jouer...