Faire une reprogrammation à l’éthanol pour une voiture

informations démarches encart

La conversion d’un moteur de l’essence à l’alcool est une procédure compliquée qui nécessite une certaine expertise en mécanique. Les étapes spécifiques pour modifier un moteur peuvent varier en fonction de facteurs tels que l’âge, la taille, les systèmes d’allumage et de carburant. Si vous pensez à effectuer une reprogrammation à l’éthanol pour une voiture, vous devez effectuer quelques changements dans la voiture.

Modification du système d’alimentation

La plupart des véhicules construits récemment sont moins sujets à avoir des problèmes liés à l’éthanol. En effet, leur système d’alimentation et les matériaux qui le composent sont adaptés à une exposition à l’alcool.

modification système alimentation éthanolLes véhicules plus anciens qui utilisaient de l’acier dans les systèmes de carburant ou des joints en liège peuvent avoir des problèmes suite à une exposition à long terme à l’éthanol et à l’eau.

La solution est qu’il doit y avoir des modifications matérielles sur les voitures plus anciennes. Ces changements portent sur leur système de carburant pour éviter les dommages inévitables que ces véhicules subiraient s’ils voulaient fonctionner à l’E85.

Pour cause, l’éthanol à 85 % a un effet 5 à 8 fois plus nocif sur les matériaux que le carburant E10 ou E15 disponible.

Modification de l’injection de carburant

Lorsque votre moteur subit des dommages liés au système d’alimentation, ils ne sont perceptibles que dans la durée. Par contre, l’E85 brûle différemment de l’essence ordinaire. Cela signifie qu’une conversion vers l’éthanol doit impliquer une modification du fonctionnement des injecteurs.

L’éthanol a 25 % d’énergie de moins que l’essence. De ce fait, il faut davantage d’éthanol dans la chambre de combustion pour produire la même énergie qu’un moteur à essence produit. Pour tenir compte de ce phénomène, les véhicules à carburant modulable ont une plus grande largeur d’impulsion d’injecteur. Cela permet d’ajouter jusqu’à 40 % de carburant liquide au mélange air-carburant.

D’autre part, les véhicules plus anciens équipés d’un carburateur doivent avoir des gicleurs plus grands pour permettre un débit de carburant plus important. Un gicleur est un petit raccord en laiton avec un trou au centre qui dose le carburant dans le moteur. Un véhicule utilisant un mélange de carburant à l’éthanol doit avoir un trou plus grand dans le gicleur.

Sans cette conversion essentielle, le mélange air-carburant va être “pauvre” (trop d’air et pas assez de carburant dans le mélange). Cela va brûler plus chaud que le mélange air-carburant normal. Au final, votre moteur deviendra rugueux et subira des dommages critiques au fil du temps.

La reprogrammation à l’éthanol

Si votre véhicule est équipé d’un système d’injection de carburant et qu’il date de 1995 ou d’une année plus récente, vous n’aurez besoin que de deux éléments pour convertir votre moteur à l’éthanol.

Vous aurez besoin d’un module de commande électronique qui se branche entre les injecteurs de carburant et les connecteurs électriques des injecteurs de carburant d’usine.

L’autre pièce nécessaire est un capteur de carburant qui détecte le rapport éthanol/essence. Ce capteur de carburant est connecté au module de contrôle électronique. Il est utilisé par ce module pour déterminer le débit de carburant nécessaire en fonction de la quantité d’éthanol contenue dans votre carburant. Plus la teneur en éthanol est élevée, plus le débit de carburant doit être important.

conversion éthanolSur les véhicules plus anciens, vous devrez peut-être changer des éléments tels que la pompe à carburant, le réservoir de carburant, les injecteurs de carburant ou encore les conduites de carburant en acier et en caoutchouc. Ces éléments sont les pièces susceptibles d’être endommagées par les effets corrosifs de l’éthanol.

Il est également judicieux d’utiliser un additif pour carburant de qualité qui protège ces composants des effets corrosifs de l’éthanol.

La reprogrammation de voiture du point de vue légal

En général, une reprogrammation à l’éthanol apporte de nombreux avantages à la voiture et à son utilisateur. Le conducteur pourra dorénavant jouir d’une augmentation de la puissance, d’une réduction de la consommation, d’une absence d’intervention mécanique ou encore d’une personnalisation du véhicule.

Ces différents apports affectent les caractéristiques de la notice descriptive de la voiture. De ce fait, il faudra modifier la carte grise. Vous pouvez obtenir toutes les informations nécessaires à la démarche et pour accéder au service en ligne sur le site du Service public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top