Carte européenne d’assurance maladie

Si vous projetez de partir prochainement en vacances en Europe, il est nécessaire de prendre des dispositions relatives à votre couverture santé et plus particulièrement sur la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) : c’est un document indispensable qui vous permet de justifier de vos droits à la sécurité sociale française et de bénéficier de soins, d’une prise en charge sur place, et d’actes médicaux en fonction de la législation et des formalités qui s’appliquent dans le pays d’accueil.

Pour l’obtenir, il suffit de vous rapprocher de votre CPAM (caisse primaire d’assurance maladie) au minimum quinze jours avant votre départ. La CEAM est nominative, ce qui implique que chaque membre de la famille aura la sienne, y compris les enfants qui sont âgés de moins e 16 ans. La démarche est relativement simple puisqu’aucun document n’est à fournir pour l’obtenir.

Carte europeenne assurance maladie

Vous pouvez également la demander sur le site Internet Ameli dans la rubrique « mes démarches » (attention : pour y accéder à votre espace personnel vous devez avoir un compte avec identifiant et mot de passe).

Enfin, vous avez la possibilité de la demander par téléphone au 3646 (n’oubliez pas de vous munir de votre numéro de sécurité sociale) : elle vous sera envoyée par courrier postal.

Bon à savoir : les cartes qui sont délivrées depuis le 1 er juillet 2014 ne sont valables que deux ans maximum : la durée ne peut pas excéder la durée de vos droits à la sécurité sociale. Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur ce sujet, vous pouvez contacter un conseil au 3646. Le agents sont à votre écoute du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30.

CEAM soins medicaux

Si votre départ est imminent (c’est à dire inférieur à 15 jours), rendez vous au plus vite au point d’accueil de votre CPAM : les agents pourront vous délivrer un certificat provisoire qui est valable trois mois. Celui ci atteste de vos droits et pouvez l’utiliser de la même manière qu’une CEAM.

Si lors de votre séjour à l’étranger vous avez du avoir recours à des soins médicaux et que vous avez eu à avancer les frais (c’est notamment le cas dans les cliniques privées ou les cabinets non conventionnés par les services publics), vous pourrez être remboursé une fois rentré (e) en France : pour cela, pensez à demander une facture (en anglais) accompagné du formulaire. Ce dernier est à imprimer en plusieurs exemplaires avant votre départ et doit être dûment être rempli par le praticien qui vous a soigné sur place.

Le montant du remboursement sera calculé selon la base des tarifs en vigueur dans le pays de séjour et dans la limite des montants que vous avez payé.

Carte européenne d’assurance maladie
Note

Prénom ou pseudo :

Votre message :

Pas encore de commentaire concernant cette démarche, à vous de jouer...